Différentes variétés de semences pour votre pelouse.

Différentes variétés de semences pour votre pelouse.

Voici un petit tableau pour connaître quels sont les différentes caractéristiques des semences à gazon Botanix. Il est important de choisir ses semences en fonction de l'ensoleillement disponible là où vous allez semer.

Pour vous aider, à bien ensemencer votre pelouse voici la technique optimale pour obtenir les meilleurs résultats. Tiré du guide "Implantation en entretien d'une pelouse durable" de Québec vert.

 

Les techniques d'ensemencements

Ensemencement à la volée

Quelle que soit la technique d’ensemencement utilisée, il est recommandé de distribuer les graines de façon uniforme sur la surface à ensemencer de manière à ce qu’elles germent le plus uniformément possible et à l’intérieur du même délai. Les semences doivent être, préférablement, légèrement recouvertes de sol. L’épaisseur de sol à appliquer correspond à deux fois le diamètre de la semence3. C) LES TECHNIQUES D’ENSEMENCEMENT Ce type d’ensemencement peut se faire à l’aide d’un épandeur rotatif (du même type que pour les fertilisants), à l’aide d’un semoir par gravité (épandeur à volet pour engrais), ou à la main.

L’ensemencement à la volée doit être fait sur un sol sec en surface. La quantité de semences à épandre sur une surface donnée doit être conforme au taux exigé pour chaque type de mélange. Pour obtenir une répartition uniforme, on applique la moitié des semences en se déplaçant dans une direction, et l’autre moitié en se dirigeant dans un angle droit par rapport à la première direction. Immédiatement après, on doit incorporer les graines au sol, par exemple à l’aide d’un râteau à une profondeur de 5 mm ou moins4. Toutefois, le passage du râteau peut créer des zones nues en déplaçant les semences.

On recommande ensuite de rouler légèrement la surface pour favoriser le contact de la semence avec le sol, avec un rouleau d’une masse de 15 à 50 kg pour une largeur de 300 mm4. L’application d’un paillis tel que de la paille (25 à 50 mm) ou de la mousse de tourbe (6 à 12 mm), avant le roulage, aide à la germination en ombrageant le sol et en réduisant l’évaporation, et réduit les risques d’érosion. 

L’ensemencement à la volée doit être réalisé lorsque le vent est faible, car les graines sont légères et peuvent être emportées hors du site à engazonner.